Accueil Le tracé Actualités Qui sommes-nous ? Contact
Logo du baromètres Parlons Vélo de la FUB
Quand les cyclistes se mobilisent !
publié le 9 décembre 2019

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) a organisé une grande enquête nationale intitulée "Baromètre des villes cyclables" afin de recenser les besoins réels en pistes cyclables des communes françaises. Cette enquête a pris fin le 30 novembre 2019.

Fédérés autour du COVVED, les habitants de Varois et Chaignot se sont mobilisés pour atteindre l'objectif de 50 réponses permettant à la commune d'être qualifiée et de pouvoir figurer sur la carte de France des pistes cyclables jugées indispensables par les usagers du vélo.

Avec un score de 71 réponses et donc un résultat supérieur de 142% à l'objectif fixé par rapport au nombre d'habitants, Varois est en tête du peloton Bourgogne, loin devant Dijon ! Les aménagements réclamés apparaissent clairement sur la carte avec le tronçon Bois Guillaume - Varois et son prolongement vers Arc-sur-Tille en suivant le tracé de la départementale D70.

Un grand merci à tous ceux qui ont répondu à cette enquête qui confirme la nécessité d'aménager rapidement une piste cyclable sécurisée entre Dijon et Arc- sur-Tille.

L'intégralité des résultats de l'enquête ainsi que la carte détaillée des tronçons prioritaires et points noirs peut être consultée sur le site de Parlons Vélo.


Une du quotidien local Le Bien Public du 21 octobre 2019
Le COVVED à la une du Bien Public
publié le 21 octobre 2019

L'édition de ce jour du Bien Public met le projet COVVED en première page sous le titre "Dijon-Arc: piste cyclable en vue ?".

A l'intérieur, une pleine page est consacrée au projet et à son avancement sous l'intitulé "Ils roulent pour la création d'une piste cyclable Dijon-Arc".

L'intégralité de l'article peut être consultée sur le site du Bien Public (accès réservé aux abonnés)


Extrait de l'enquête
Le COVVED publie une enquête exclusive sur la fréquentation de la Base de Loisirs Norge & Tille
publié le 2 octobre 2019

Réalisée par des bénévoles du COVVED durant plusieurs journées au cours des mois de juillet et août 2019, cette enquête analyse la provenance des visiteurs de la Base des Tilles au cours de la période estivale, et révèle des surprises !

Elle s'intéresse également aux raisons qui font préférer à de nombreux Dijonnais le plan d’eau d’Arc-sur-Tille au lac Kir.

L'intégralité de l'étude ainsi que les données chiffrées est disponible pour téléchargement au format PDF.


Le cap des 2000 signatures est franchi
publié le 5 septembre 2019

La demande en faveur de la création d'une piste cyclable entre Arc-sur-Tille et Dijon a désormais recueilli sa 2000ème signature !

Retrouvez plus de détails sur les signataires ici


1000 signatures pour le COVVED
publié le 29 mars 2019

Moins de 3 mois après sa création, le COVVED a recueilli plus de 1000 signatures en faveur de la création d'une piste cyclable entre Arc-sur-Tille et Dijon !

Retrouvez plus de détails sur les signataires ici


Création du COVVED
publié le 15 janvier 2019

Le COVVED demande une piste cyclable pour relier Arc-sur-Tille à DIJON.

Le COVVED est un collectif créé à l'initiative des habitants des communes de l'est dijonnais. Il a pour objectif la réalisation d’une piste cyclable sécurisée permettant de relier Arc-sur-Tille à Dijon. Séparée de la chaussée, celle-ci suit le trajet de la route départementale D70 et dessert au passage les communes de Couternon, Varois et Chaignot, Saint-Apollinaire. Cette piste cyclable en zone périurbaine a prioritairement une vocation utilitaire pour des trajets dits pendulaires, c'est à dire domicile, travail, domicile. Elle ne saurait être confondue avec les voies vertes destinées au cyclotourisme.

Parallèlement, elle permettra aux très nombreux dijonnais qui fréquentent la base de loisirs d'Arc-sur-Tille de pouvoir s'y rendre à vélo, en toute sécurité. Cette piste cyclable, dont il est question depuis longtemps, est devenue au fil des ans une infrastructure incontournable.

En effet, l'urbanisation croissante de cette partie de l'est dijonnais avec les déplacements quotidiens de ses habitants pour se rendre au travail à Dijon a pour conséquence directe la saturation de « l’Arc » aux heures de pointe. Aujourd’hui la départementale D70 est redevenue une voie de délestage très empruntée. Les cyclistes y circulent de plus en plus nombreux, ce qui n'est pas sans risque pour eux compte tenu de la densité du trafic.

En France, chaque année, environ 150 cyclistes sont tués sur les routes et 4000 sont blessés. La majorité de ces accidents a lieu en zones urbaines et périurbaines. C'est la raison pour laquelle les habitants des communes concernées, réunis en collectif, se mobilisent pour attirer l'attention des élus départementaux et de Dijon Métropole sur l'urgence de ce dossier.

logo du Plan Vélo et Mobilités Actives du gouvernement

La demande des habitants de l'est dijonnais, fédérés autour du COVVED, correspond à un véritable besoin, celui de pouvoir choisir le vélo pour leurs déplacements de proximité, de préférence à la voiture.

A l'heure où l'Etat, conscient du retard pris par la France, met en place au niveau national un « Plan Vélo » pour aider les collectivités territoriales à financer un certain nombre d'infrastructures « permettant de réduire les discontinuités entre les pistes cyclables et faciliter les franchissements dangereux » * la démarche du COVVED est plus que jamais d'actualité.

A suivre...

* Discours d'Edouard Philippe, Premier Ministre, le 14 septembre 2018 : annonce du Plan Vélo du gouvernement avec une mise en place effective à partir de 2019